J'accepte En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/
Drapeau

Orteils en marteau et orteils en griffe

Qui est plus particulièrement touché par cette déformation ?

L’orteil en marteau est souvent associé aux femmes, de plus en plus jeunes d’ailleurs, qui représentent la majorité de la population touchée ; c’est pourquoi le chaussant est souvent incriminé. Cependant, cette pathologie n’est pas seulement le résultat du port d’étroites chaussures à talon. Si la première cause est bien celle-ci, les personnes ayant un pied particulièrement creux sont également exposées. Ceci implique que l’hérédité semble également être un vecteur de risque.

Quels sont les mécanismes mis en jeu ?

Les déformations du pied avec des orteils en marteau ou en griffe résultent donc d’un déséquilibre musculaire et d’une mauvaise répartition des efforts sur le pied.
En effet, comme le montrent les schémas ci-dessous, le port de talons hauts transfère le poids du corps du talon vers l’avant-pied. Soumise à des efforts trop importants, l’articulation metatarso-phalangiène entre en extension, remontant la première phalange vers le haut alors que la première inter-phalangiène est en flexion et oriente les phalanges distales vers le bas : les orteils se déforment.

Essentiellement deux types de déformations touchent les orteils

La déformation en griffe des orteils

Très fréquente, la déformation en griffe entraîne un appui important de l’extrémité des orteils au sol, principalement les quatre petits, ainsi que des hyper-pressions de la chaussure sur les articulations inter-phalangiennes.

Il en résulte des douleurs plantaires ainsi que l’apparition de cors sur le dessus des articulations appelés cors dorsaux ainsi qu’aux extrémités des orteils (cors pulpaires).

La déformation en marteau des orteils

Dans le cas d’orteils en marteau, l’articulation métatarso-phalangienne est en hyper-extension et remonte vers le haut de la chaussure tandis que la 1ère articulation inter-phalangienne est en flexion pour diriger l’extrémité du pied vers le bas de la chaussure.

Ces déformations entraînent des douleurs articulaires, l’apparition de cors au pied sur le dessus des articulations (cors dorsaux) ainsi qu’à l’extrémité des orteils (cors pulpaires) mais aussi des durillons sous l’avant-pied. Des cors interdigitaux ou œil-de-perdrix peuvent également apparaîtrent entre les orteils.

Les solutions pour échapper à la douleur

Pour éviter la déformation de vos orteils en griffe ou en marteau, il est recommandé de ne pas porter de talon de plus de quatre centimètres. Mais si vos orteils présentent déjà des angulations importantes, l’essentiel est maintenant de les protéger.

Pour les aider à s’allonger et éviter qu’ils ne se fixent en griffe, l’usage d’une Barrette sous-diaphysaire est recommandé.

Si des cors vous font souffrir, optez :

  • Pour les Digitubes® si le cor siège sur le dessus de l’orteil (cor dorsal),
  • Pour le Doigtier s’il est présent à l’extrémité de l’orteil (cor pulpaire),
  • Pour le Doigtier ajustable si l’orteil concerné présente à la fois un cor sur le dessus et à son extrémité.

Enfin, si plusieurs orteils sont concernés par des cors dorsaux, le Protège-pointe orteils en marteau vous soulagera.

Digitubes

Digitubes

Doigtiers ajustables

Doigtiers ajustables

Protège pointes orteils en marteau

Protège pointes orteils en marteau