Avis d'expert : Guy Sparacca, podologue

Le pied rhumatoïde

Qu’appelle-t-on polyarthrite rhumatoïde ?


La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique qui touche 0.5% de la population française et 4 fois plus souvent les femmes que les hommes.
On la nomme polyarthrite car elle affecte plusieurs articulations. Avant de toucher les "grosses articulations", la maladie affecte d’abord les mains et les pieds. L’atteinte du pied dans la polyarthrite est en effet très fréquente : elle concerne 70 à 90 % des patients au cours de l’évolution de la maladie. Douloureuse et très invalidante, la polyarthrite déforme le pied, ce qui rend le chaussage difficile et handicape la marche.

Quand se déclare la maladie ?


L’âge des premiers symptômes varie mais leur apparition débute souvent entre 40 et 60 ans.
Elle peut être favorisée par un stress psychologique (deuil), par une modification hormonale (ménopause), par  et/ou par une prédisposition génétique … Plusieurs de ces facteurs doivent être combinés pour conduire au déclenchement de la polyarthrite rhumatoïde. La polyarthrite est considérée comme une maladie auto-immune car elle est liée à un dysfonctionnement du système immunitaire : le corps produit des "auto-anticorps" qui s’attaquent aux articulations comme à un corps étranger.

Comment évolue-t-elle ?


La maladie débute par une inflammation de la synoviale, membrane qui tapisse l’intérieur de la cavité articulaire. Celle-ci s’épaissit et produit un excès de liquide synovial : l’articulation des orteils gonfle, déforme le pied et devient douloureuse. Si l’inflammation persiste et devient chronique, le cartilage et l’os vont subir une érosion et d’autres éléments de la structure articulaire  (ligaments, tendons…) vont être endommagés : les douleurs ressenties sont alors soit inflammatoires, soit mécaniques, liées aux lésions subies.
Il se produit ainsi peu à peu une fragilisation des éléments qui soutiennent le pied, des déformations et des douleurs vont apparaître.

Les déformations touchent l’avant-pied et les orteils :

  • Avant-pied rond : l’appui n’est plus assuré par le gros orteil et la charge se reporte sur les métatarsiens du 2ème et 3ème orteils.
  • Déformation hallux valgus  + quintus varus : le gros orteil est dévié vers l’extérieur et le 5ème vers l’intérieur.
  • Avant–pied en coup de vent péronier : tous les orteils sont déviés et déformés vers l’extérieur.
  • Les orteils du pied sont repliés (orteils en marteau), en conflit avec la chaussure : la charge est reportée sur les têtes métatarsiennes.

L’évolution se fait vers l’aggravation progressive des déformations qui deviennent irréversibles. Les hyper-pressions sur l’avant-pied vont conduire à une usure  du capiton plantaire et  des douleurs vont apparaître à la marche. Les orteils déformés deviennent le siège de cors.

Quelles sont les solutions pour soulager les douleurs du pied rhumatoïde ?


Le pied rhumatoïde est généralement un pied déformé et douloureux. Dans un premier temps, des mesures simples peuvent permettre de continuer à se chausser et  marcher :

  • Adopter des chaussures réglables avec des bandes auto-agrippantes qui s’adaptent à la forme du pied.
  • Porter une protection qui protège tout l’avant-pied des pressions et des frottements comme c’est le cas des Chaussons double protection EPITACT®.
  • Apaiser les douleurs grâce à l’application de la Crème douleurs articulaires.

Enfin, si le chaussage est devenu impossible, s’adresser à un chirurgien orthopédiste qui corrigera les déformations.

Vos pieds sont très déformés ?


Recherche par pathologie & zone du corps
Ampoules
Toutes zones du pied
Chevauchement d'orteils
Orteils
Cors, oeils-de-perdrix
Orteils
Crevasses
Talon
Douleurs articulaires, douleurs musculaires
Toutes articulations
Douleurs plantaires
Avant-pied
Douleurs plantaires + hallux valgus
Avant pied + côté intérieur du pied
Douleurs plantaires + cors orteils
avant pied + orteils
Durillons
Avant pied
épine calcanéenne, Aponévrose plantaire
Talon
Hallus valgus, "oignon"
Côté intérieur du pied
Jambes lourdes
Bas de jambe
Orteil en marteau, Orteil en griffe
Orteils
Ongles bleus, ongles incarnés
Ongles des orteils
Ongles abîmés, cassants
Ongles des orteils
Pieds secs, calosités
Tout le pied
Pressions, échauffements
Tibia
Quintus varus
Côté extérieur du pied
Transpiration
Tout le pied
Verrues
Sous le pied