Avis d'expert : Guy Sparacca, podologue

Le pied diabétique

Tous les ans, 10.000 à 15.000 diabétiques doivent subir une amputation d’un orteil, du pied voire de la jambe soit un risque d’amputation des membres inférieurs 10 à 15 fois plus élevé que chez un sujet non diabétique.

Par quel processus le diabète peut-il conduire à l'amputation ?


Le pied du diabétique est fragilisé par 2 complications du diabète : la neuropathie et l'artériopathie. Associées à des troubles statiques, elles peuvent conduire rapidement à l'amputation.

  1. La neuropathie

    La neuropathie est une complication fréquente (55%) du diabète de type 1 et 2. Elle est caractérisée par une perte de sensibilité au chaud/froid, au toucher, à la douleur, mais aussi par une perte de sensibilité profonde à l'origine de zones de pressions anormales.

    Symptômes : fourmillements la nuit, engourdissements, impression de marcher sur des aiguilles ou de la ouate.

    Traitement préventif : La neuropathie survient souvent lorsque la glycémie est mal contrôlée sur une période prolongée.

    Sensibilité réduite

  2. Les troubles statiques

    Le pied présente des zones sur lesquelles s'exercent des pressions ou des frottements excessifs à l'origine de plaques d'hyperkératose (corne).

    Symptômes : durillons, callosités, ampoules.
    En cas d'hyperkératose importante, la peau se fissure sous l'action de la marche.
    Traitement préventif : Orthèse plantaire, pédicurie et pansements.
  3. Plaie mécanique sans sensation de douleur,
    Evolution vers Mal perforant.

  4. L'artériopathie

    L'artériopathie est caractérisée par une atteinte des artères. Elle se traduit au niveau des pieds par une mauvaise circulation sanguine qui a notamment pour conséquence des troubles de la cicatrisation.

    Symptômes : douleur dans les mollets et les pieds à la marche ou à l'effort.

    Signes associés : peau du pied très fine, coloration rouge bleu.

    Traitement préventif : Ces problèmes surviennent lorsque la glycémie est mal contrôlée.

    Cicatrisation difficile et risques de surinfection

ATTENTION  : Toute plaie, même si elle n’est pas située dans une zone d’appui peut évoluer dramatiquement chez un sujet diabétique du fait des difficultés de cicatrisation: une fissure entre les orteils liée à une mycose, une blessure provoquée par un caillou, une ampoule due à une couture ...

schéma pied diabétique



Recherche par pathologie & zone du corps
Ampoules
Toutes zones du pied
Chevauchement d'orteils
Orteils
Cors, oeils-de-perdrix
Orteils
Crevasses
Talon
Douleurs articulaires, douleurs musculaires
Toutes articulations
Douleurs plantaires
Avant-pied
Douleurs plantaires + hallux valgus
Avant pied + côté intérieur du pied
Douleurs plantaires + cors orteils
avant pied + orteils
Durillons
Avant pied
épine calcanéenne, Aponévrose plantaire
Talon
Hallus valgus, "oignon"
Côté intérieur du pied
Jambes lourdes
Bas de jambe
Orteil en marteau, Orteil en griffe
Orteils
Ongles bleus, ongles incarnés
Ongles des orteils
Ongles abîmés, cassants
Ongles des orteils
Pieds secs, calosités
Tout le pied
Pressions, échauffements
Tibia
Quintus varus
Côté extérieur du pied
Transpiration
Tout le pied
Verrues
Sous le pied